Le potentiel de la jeunesse sénégalaise selon Khadim Bâ

0
1323
Le potentiel de la jeunesse sénégalaise selon Khadim Bâ
Le potentiel de la jeunesse sénégalaise selon Khadim Bâ

Le Sénégal regorge d’entrepreneurs à succès, qui ont su, à travers leurs projets et entreprises, participer au développement économique et social du territoire. Khadim Bâ fait partie de ces figures emblématiques. Directeur Général de la société de crédit-bail Locafrique, cet incontournable entrepreneur sénégalais a étudié à l’école de commerce HEC Montréal avant de se spécialiser dans le secteur des hydrocarbures. Aujourd’hui, il n’a de cesse de s’investir dans les projets de développement du Sénégal. Il participe aux activités liées à l’énergie du pays, ainsi qu’aux alternatives de financement bancaire au Sénégal. En plus de ces projets, Khadim Bâ souhaite davantage se consacrer à un domaine qui lui tient à cœur : La jeunesse sénégalaise qui souhaite se lancer dans l’entreprenariat.

Khadim Bâ - Jeunesse Sénégalaise
Khadim Bâ – Jeunesse Sénégalaise

La jeunesse sénégalaise, un atout sur lequel investir pour Khadim Bâ

Selon Khadim Bâ, une citation fait particulièrement écho pour la jeunesse sénégalaise : « L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre ». Extraite de l’ouvrage mondialement connu « Le petit Prince », elle résume parfaitement l’audace et le courage des jeunes entrepreneurs qui souhaitent œuvrer pour participer à l’avancement de leur pays d’origine.
L’avenir d’un pays repose sur sa jeunesse. Les jeunes pleins d’ambition se doivent de saisir les opportunités qui s’offrent à eux. Khadim Bâ veut apporter sa pierre à l’édifice pour la jeunesse sénégalaise. Pour cela, il souhaite s’investir dans trois grands axes indispensables à la réussite des jeunes.

Apporter un financement.

Combien de projets novateurs n’ont jamais pu voir le jour par manque de financement ? Le défi de tout entrepreneur débutant est de réussir à trouver les fonds suffisants pour lancer son activité. Il est nécessaire de trouver des garants. Pour cela, faire appel à organismes bancaires est une sécurité, afin d’assurer l’accompagnement du projet. C’est pourquoi Khadim Bâ s’est donné comme mission d’accompagner les start-ups aux idées novatrices. L’établissement de crédit Locafrique soutient financièrement les jeunes (et moins jeunes) entrepreneurs en leur attribuant des prêts pour le lancement des start-ups innovantes.

Séduire les nouveaux talents

Khadim Bâ a su s’entouré de collaborateurs efficaces et convaincus de son projet. « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cette autre citation de Corneille résonne pour Monsieur Bâ. Il considère que le talent et l’âge ne sont pas systématiquement liés. Un jeune motivé, talentueux, et avide de connaissances et de savoir peut se révéler être un excellent intrapreneur. Il ne faut donc pas négliger les jeunes talents.

Savoir impliquer les jeunes talents sénégalais dans les secteurs porteurs

Khadim Bâ a conscience que la volonté de devenir chef d’entreprise n’est pas une ambition partagée par tous les sénégalais. Certains souhaitent se lancer sur le marché du travail sans la casquette de patron. Dans le secteur de l’Energie, de nombreuses entreprises recrutent. Ces dernières peuvent permettre aux jeunes sénégalais de s’épanouir dans leur milieu professionnel.

Suite de ce constat, Monsieur Bâ s’est investi dans la création de Der Mond Academy. Cette structure spécialisée dans la formation continue HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) a pour principal objectif d’améliorer l’employabilité du personnel sénégalais et d’accompagner la croissance des entreprises locales et internationales. Der Mond Academy est une filiale de la société pétrolière et gazière, Der Mond Oil & Gas, dirigée par Khadijah A Bâ, la sœur de Monsieur Bâ.

Depuis 2019, Der Mond Academy offre un panel de formations dans le secteur de l’énergie. Il offre de quoi répondre au mieux au défi de former la jeunesse sénégalaise qui souhaite trouver sa place dans un secteur prometteur. Actuellement en construction, un centre de formation de 12 000 m2 proposera des enseignements respectant les accréditations internationales tel que :

  • OPITO (sécurité, Pétrole & Gaz offshore),
  • STCW (sécurité, incendie, maritime),
  • NEBOSH (gestion de la santé, sécurité et environnement),
  • DAN (Secourisme du travail)

Les défis à relever sont nombreux pour la jeunesse sénégalaise. La concurrence est élevée, et réussir à se faire une place au sein d’un marché compétitif relève d’une réelle détermination. Khadim Bâ souhaite insuffler à la jeunesse sénégalaise l’espoir et le courage de se battre et de se consacrer à son envie de s’accomplir professionnellement. Son investissement pour les jeunes sénégalais témoigne du potentiel qu’il voit en eux.

Croire en soi et aller au-devant de nouveaux défis : tels sont les messages à retenir pour tous nos jeunes sénégalais ambitieux.