Les startups digitales qui viennent au secours de la santé des Sénégalais

1
879

L’accès au soin demeure une préoccupation cruciale pour les habitants du continent Africain. Des disparités font place, notamment au Sénégal où un grand écart se fait ressentir entre les différentes couches sociales. Cependant, des entrepreneurs ont décidé de remédier à cette problématique grâce au digital. Les nouvelles technologies ne cessent de gagner du terrain, et s’imposent désormais dans les systèmes de santé sénégalais. Les solutions de e-santé, c’est utiliser les outils numériques pour pallier aux barrières économiques et sociales d’accès aux soins de la population. Découvrez les 4 startups qui œuvrent à l’amélioration du secteur médical au Sénégal en s’appuyant sur la croissance et le développement des TIC.

 

Hope – Plateforme digitale de développement du don du sang

C’est suite à son accident de la route que Jean-Luc Semedo prend conscience de l’importance des transfusions en urgence. À ce moment-là, au Sénégal, des registres de papier étaient empilés les uns sur les autres. Registres qui regroupaient les listes de donneurs compatibles. Cette désorganisation impliquait une perte de temps considérable, malgré un besoin vital de transfusion pour certains malades. Jean-Luc Semedo s’est alors donné comme mission de remédier à ce système trop bancal en créant Hope. En 2015, accompagné de sa collègue et cofondatrice Evelyne Inès Ntonga, il crée une plateforme digitale dont l’objectif est l’optimisation des dons du sang. Hope, ou autrement dit, l’application qui sauve des vies .

Il s’agit de la première plateforme digitale au Sénégal, mais aussi en Afrique, qui permet aux banques de sang et centres de santé de gérer leurs stocks et d’améliorer leur communication avec les donneurs de sang. Pour cela, HOPE envoie des SMS de rappel de don ainsi qu’un message de remerciement à la suite d’un don. En outre, elle prévient également les cas de pénurie ou d’urgence à travers des SMS d’alerte, ou des appels vocaux en langue locale.
Grâce à l’évolution des TIC, HOPE est devenu une application mobile. Cela permet ainsi d’atteindre une plus grande partie de la population, dont les jeunes principalement. D’autre part, l’avènement des réseaux sociaux a permis de relayer des informations vitales, ce qui a engrangé une augmentation phénoménale pour les dons de sang.

C’est lors de sa phase pilote en 2016 que les résultats sont sans appel : Hope a permis en 6 mois de tripler les dons de sang du Centre National de Transfusion Sanguine.

 

Senvitale – Passeport de santé

En 2017, une solution digitale innovante voit le jour dans le monde de la santé numérique. C’est une première pour le Sénégal, et pour tout le continent africain : Un passeport universel de santé. Senvitale, c’est le nom de cette startup qui fait office de passeport de santé en numérisant les données médicales des patients. C’est grâce à un QR Code portatif sous forme de carte, de bracelet, de stickers, ou de pendentif, que les patients disposent de toutes leurs informations vitales indispensables en cas d’urgence. L’identité du patient, le groupe sanguin, les allergies, les antécédents médicaux, toutes les données sont regroupées dans ce QR Code. En cas d’urgence, le professionnel médical dispose ainsi de toutes les données nécessaires pour agir efficacement et rapidement.
Fort de son succès, Sen Vitale est devenue lauréate du 1er Prix Orange Sénégal de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient 2019 !

 

Jokko santé – Pharmacie digitale communautaire

Adama Kane se retrouve déstabilisé et préoccupé quand il découvre la quantité incroyable de médicaments non-utilisés dans ses tiroirs de salle de bain. Tant de médicaments demeurent inutilisés et oubliés jusqu’à péremption. Alors que ces mêmes médicaments coûtent souvent trop chers pour beaucoup qui n’y ont pas accès, faute de moyens ! Adama Kane souhaite remédier à cette perte financière et à ce gaspillage inutile en rendant les médicaments accessibles. Pour cela, la solution se trouve dans le concept de l’économie circulaire. Il décide alors de créer Jokko Santé. Son objectif: faciliter l’accès à un médicament de qualité pour tous, à l’aide d’un système de financement mutuel.
Ainsi, au lieu de garder des médicaments non utilisés (et non périmés) chez soi, les membres de Jokko Santé les déposent dans les centres de santé affiliés et reçoivent des points en échange. Ces points correspondent à la valeur financière des médicaments déposés. Ainsi, l’accumulation des points permet aux membres de récupérer d’autres médicaments.

Jokkosanté propose également aux particuliers, associations, et entreprises, d’acheter des points sur la plateforme pour ensuite les offrir à une population cible. Celle-ci pourra ensuite possiblement s’en servir pour financer une consultation chez un praticien, ou acheter des médicaments dans une pharmacie partenaire. « L’avantage de cette démarche est que l’entreprise sait au franc près où est passé son argent et verra également son image améliorée parce que chaque bénéficiaire va recevoir un message lui disant que votre ordonnance a été payée par telle entreprise », explique Amada Kane à Apanews. Lors de sa phase pilote, jusqu’à 3 millions FCFA de produits échangés ont été comptabilisés. Ainsi Jokko Santé remplit sa mission : Permettre un accès financier plus équitable aux services et produits de santé.

 

Afya care – Portefeuille santé rechargeable

La couverture santé au Sénégal présente de nombreuses carences. L’assurance maladie peine à couvrir toute la population. La mutualisation est un fonctionnement inconcevable au Sénégal, de par le trop grand nombre d’emplois informels. Boubacar Sagna souhaite rendre ce système plus inclusif. Il crée alors Afya Care, une nouvelle plateforme au système de points « cash-to-mobile ». Elle se définit comme un portefeuille santé, rechargeable en pharmacie, avec lequel les utilisateurs peuvent planifier leurs dépenses santé. « Mieux vaut prévenir que guérir».

Pour cela, les utilisateurs peuvent recharger leur téléphone en crédit santé quand ils le souhaitent. Ils évitent aisni une dépense trop soudaine en cas de problème de santé imprévu. D’autre part, la diaspora sénégalaise peut prendre en charge les dépenses de santé. Il lui suffit de prépayer des soins pour la famille, les proches ou les parents restés au Sénégal. Ainsi, elle peut également prendre des rendez-vous médicaux pour ses proches avec la certitude que les points investis seront dépensés pour un rendez-vous médical. A moyen terme, Afya Care exportera son concept en Guinée, au Mali, et sur la Côte d’Ivoire. Chacun doit pouvoir bénéficier d’un service de santé adapté et accessible.

 

Les solutions digitales aux problématiques liées à la santé se multiplient au Sénégal. Ces 4 startups digitales ont su relever le défi permettant d’améliorer considérablement la couverture sanitaire sénégalaise. Ces initiatives innovantes ont su mettre en place des solutions d’e-santé pérennes, et adaptées aux besoins de la population sénégalaise. Grâce au digital, les possibilités sont infinies. Ces innovations se doivent de servir d’exemples quant au nombre de solutions possibles pour combler les déserts médicaux.