Aminata Sow Ndiaye : étoile montante de l’entrepreneuriat agroalimentaire

0
851
Aminata Sow Ndiaye : étoile montante de l’entrepreneuriat agroalimentaire

Les 2 et 3 septembre 2021, Aminata Sow Ndiaye est récompensée au Forum Convergences à Paris. Elle a remporté le Prix Convergences Sénégal 2021 qui récompense une start-up en devenir pour son exemplarité en termes d’impact. C’est sa startup Produits Culinaires pour Cuisine Rapide (PCCR), spécialisée dans la transformation d’oignons locaux, qui est la vedette ! Les oignons, produits phares de la cuisine sénégalaise, sont pourtant mal valorisés. Elle souhaite s’installer à Dakar et utiliser la production d’oignons de la zone maraîchère des Niayes.

Une aventure entrepreneuriale semée d’embûches

En 2012, Aminata est étudiante en agroalimentaire. Elle est déjà fortement motivée à monter son propre projet. Elle apprend à l’école que près de 30% de la production locale d’oignons est perdue chaque année. Ainsi, avec deux associés, elle intègre le Programme Sénégalais pour l’entrepreneuriat des jeunes (PSEJ). Elle souhaite trouver une solution pour transformer l’oignon local afin de limiter drastiquement les pertes. En 2013, Aminata Sow Ndiaye finit lauréate du PSEJ. Cependant, son accompagnement prend fin, et son projet de même dû à un manque de financement.

L’entrepreneuse ne lâche rien. Pendant toutes ces années, elle garde son projet en tête et est certaine qu’il peut être très porteur.

En 2019, elle intègre le COLAB. Le COLAB est un laboratoire d’innovation en Afrique de l’Ouest. C’est un programme porté par l’Institut de recherche et développement (IRD), Makesense, et Bond’innov, également soutenu par le ministère français des Affaires étrangères. L’objectif de celui-ci est de développer des synergies grâce à des porteurs de projets.
C’est donc ici que Madame Sow Ndiaye trouve un partenaire d’affaires pour développer un produit lui permettant de mettre son projet en marque : un séchoir solaire pouvant trier 1 à 3 tonnes par jour. Pendant deux ans, les deux associés travaillent d’arrache-pied, avec le soutien du COLAB. Le projet finit lauréat et reçoit un soutien financier de 4 000 euros au total.

La valorisation de l’agriculture locale comme poing d’honneur

L’oignon est LE produit en vogue de la cuisine sénégalaise. Il est cuisiné dans tous les plats, préparé à toutes les sauces, notamment dans le poulet yassa. Cependant, c’est un produit très gaspillé et mal valorisé au niveau de sa production. Aminata Sow Ndiaye s’interroge : « Comment se fait-il que le pays, théoriquement autosuffisant puisque sa production, évaluée à plus de 460 000 tonnes pour la campagne 2019-2020, dépasse la consommation estimée à 300 000 tonnes, importe des oignons européens ? » Tous les ans, près de 30% de la production locale est perdue à cause de mauvaises conditions de stockage.

Suite à ce constat, son projet vise, premièrement, à aider les producteurs à valoriser le produit, notamment en mettant en place de bonnes conditions de stockage et de conservation de l’oignon. Deuxièmement, l’entrepreneuse du milieu agroalimentaire souhaite transformer l’oignon en différents produits, grâce à un processus industriel : des oignons séchés, surgelés ou en poudre. Elle souhaite les revendre aux professionnels, notamment aux restaurateurs, mais aussi aux ménages qui les utilisent dans leur cuisine. De plus, l’oignon en poudre pourra être distribué aux producteurs de bouillon cubes, très utilisés aussi dans la cuisine sénégalaise.

La startup se veut être irréprochable au niveau de l’hygiène. Elle suit méticuleusement les normes : « Nous sommes loin du marché où les vendeurs découpent l’oignon sans respect des mesures d’hygiène« , souligne-t-elle. « En matière d’équipement, nous avons la découpeuse à légumes et le séchoir solaire que nous avons pu fabriquer avec un partenaire du Colab. Nous avons fait les analyses chimiques, microbiologiques et sensorielles. »

Une startup à fort impact

D’abord, Produits Culinaires pour Cuisine Rapide aidera les agriculteurs et producteurs d’oignons à réduire drastiquement leurs pertes post-récolte. Cela engendrera donc plus de bénéfices.

D’autre part, les restaurateurs et ménages se verront leur vie simplifiée ! Ils profiteront d’un gain de temps, notamment grâce à la gamme de surgelés, mais pourront aussi avoir accès à des oignons locaux et ce à n’importe quelle période de l’année.

Pour finir, c’est bien l’économie locale qui sera impactée de manière positive. La valorisation des produits locaux ne pourra que faire évoluer la chaîne de valeur dans l’agroalimentaire. Sur une vision à long terme, cette startup sera aussi créatrice d’emplois puisqu’elle compte se développer à l’échelle nationale.

Aminata Sow Ndiaye vise un business sur le long terme. En effet, elle a pour objectif de créer des succursales dans plusieurs régions du pays et souhaite commercialiser à l’échelle sous-régionale. L’entrepreneure commence aussi à s’intéresser à d’autres produits comme la fraise et la tomate, deux productions très porteuses au Sénégal. Et cela, toujours dans une optique de transformation pour réduire les pertes et valoriser l’agriculture locale.