Comment choisir l’accompagnement adapté aux besoins de sa startup ?

0
178
Comment choisir l'accompagnement adapté aux besoins de sa startup ?

Dans le monde des startups, nous distinguons deux catégories d’entrepreneurs. Il y a d’un côté ceux qui agissent dans l’ombre, ne souhaitent pas bénéficier d’aide ou ne sachant simplement pas qu’ils peuvent y accéder. De l’autre côte, il y a ceux qui saisissent l’opportunité de rejoindre des couveuses, des pépinières, des incubateurs ou des accélérateurs. On entend de plus en plus ces termes partout dans le monde, notamment dans la capitale sénégalaise. Vous avez besoin d’aide pour développer votre projet mais vous ne savez pas vers quel programme vous diriger ? Pas de panique, nous vous expliquons les spécificités de chacun d’eux !

La couveuse

La couveuse est le parfait programme d’accompagnement pour les entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale pour la première fois. En effet, elle permet d’aider à faire mûrir un projet avant même que la structure juridique ne soit lancée. Ainsi, elle accompagne les entrepreneurs à mettre en place leurs idées, à découvrir le marché sur lequel ils souhaitent se positionner, et à se former aux bases de la gestion d’entreprise.

Les caractéristiques :

La couveuse propose un hébergement ainsi que des séances de coaching et de brainstorming, en individuel ou en collectif. Ce programme dure généralement un an, et est renouvelable une fois si le projet n’est pas encore arrivé à termes. Concernant le tarif, cela dépend de l’organisme. Certaines couveuses sont totalement gratuites, tandis que d’autres demandent une commission sur le chiffre d’affaires lorsque la startup est lancée. Pour intégrer une couveuse, il faut présenter un dossier soumis à un comité de sélection. Certaines sont spécialisées dans des domaines en particulier, choisissez bien celle adaptée à votre activité !

Un exemple au Sénégal…

  • La CEPEM (Couveuse d’Entreprise pour la Promotion de l’Emploi par la Micro-entreprise).

L’incubateur

Un incubateur est un organisme d’aide et d’accompagnement à la création d’entreprise. Il accompagne les porteurs de projets innovants à partir de la phase de création de l’entreprise jusqu’à ses premiers mois de fonctionnement.

Nous distinguons deux types d’incubateurs : les incubateurs publics, souvent issus de collectivités locales ou d’écoles, et les incubateurs privés tenus par des grandes entreprises ou des investisseurs.

Les caractéristiques :

L’incubateur propose un hébergement ainsi qu’un suivi et des conseils sur la structure juridique. Il aide également à construire le business model et la recherche de financement, et permet de rencontrer des acteurs majeurs de l’écosystème entrepreneurial pour se constituer un réseau professionnel. L’incubateur dure d’un à trois ans, et demande une compensation financière. Il peut être gratuit si la startup qui en bénéficie a été sélectionnée sur concours. Pour intégrer un incubateur, il faut présenter un dossier soumis à un comité de sélection. Choisissez bien la structure qui vous représente le mieux !

Quelques exemples au Sénégal…

 

L’accélérateur

L’accélérateur, comme son nom l’indique, est un programme d’accompagnement permettant de faire croître l’activité d’une startup déjà existante de manière rapide et efficace. Il aide l’entrepreneur sur divers aspects bien particuliers.

Les caractéristiques :

L’accélérateur propose un hébergement ainsi qu’un mentoring pour valoriser au maximum l’offre de la startup. Elle aide à constituer un Pitch, à lever des fonds, et représente un solide avantage pour rencontrer des acteurs et investisseurs. En général, cet accompagnement implique de faire entrer l’accélérateur dans le capital de la startup (environ 8 à 15% du capital social). Pour intégrer un accélérateur d’entreprise, il faut présenter un dossier soumis à un comité de sélection.

Quelques exemples au Sénégal…

La pépinière, pour élargir son réseau

La pépinière est un lieu d’hébergement pour les porteurs de projets. C’est un lieu de travail collaboratif, comme un espace de coworking, où l’on ajoute un service de conseils et d’accompagnement au développement des projets.

Les caractéristiques :

La pépinière propose un hébergement qui permet de travailler aux côtés de divers autres entrepreneurs. Il comporte des séances de coaching en individuel ou en collectif. Les tarifs sont fixés comme une location d’un bureau. Pour intégrer une pépinière, il faut présenter un dossier soumis à un comité de sélection.

Quelques exemples au Sénégal…

  • CTIC d’Orange Dakar
  • Impact Dakar

Vous l’aurez compris, ces formes d’accompagnements se ressemblent et pourtant, elles ont toutes leur particularité. En effet, que vous ayez besoin d’un accompagnement pour créer ou pour propulser votre projet, il est important de choisir le bon organisme adapté à vos besoins. Au Sénégal, de nombreux programmes publics ou privés sont mis en place, il serait dommage de ne pas en profiter !