Formation au Sénégal : Collaboration entre 01Talent Africa et Atos pour promouvoir les talents du numérique

0
261
Formation au Sénégal : Collaboration entre 01Talent Africa et Atos pour promouvoir les talents du numérique
Formation au Sénégal : Collaboration entre 01Talent Africa et Atos pour promouvoir les talents du numérique

Selon plusieurs analystes, les investissements dans le numérique et la digitalisation, n’ont de raison d’être que s’ils sont accompagnés de formation de pointe permettant aux jeunes africains d’apporter des solutions qui répondent aux besoins spécifiques de l’Afrique.

Stimuler la métamorphose digitale du continent

L’entreprise de formation digitale 01Talent Africa et la société européenne de services digitaux Atos lanceront, d’ici la fin de l’année à Dakar, au Sénégal, Zone01 Dakar, une formation au numérique, dont l’accès est libre à toute personne intéressée. Ceci, sans la condition d’un diplôme requis.

L’initiative s’inscrit dans le cadre d’une collaboration stratégique entre les deux parties. L’objectif de ladite collaboration est de favoriser l’accélération de la métamorphose digitale de toute la chaine de valeurs économique du continent africain, grâce à la promotion à l’international de l’excellence dans le secteur du numérique, et ce à travers une formation au Sénégal.

« Nous sommes très heureux de concrétiser ce partenariat avec Atos qui se matérialise par l’ouverture de cette première Zone01 au Sénégal. Cette initiative stratégique confirme l’engagement de 01Talent et d’Atos dans la création d’un écosystème technologique africain renforcé par la formation de talents de niveau international essentiels à la réalisation de la transition digitale du continent », a déclaré Karim Sy, directeur stratégique de 01Talent Africa.

Quel est l’objectif de cette formation au Sénégal ?

Les parties prenantes envisagent, dans le cadre de ce projet, de mettre en place, dans les locaux d’Atos à Dakar, un centre d’intelligence collective. Pendant les 30 mois que durera la formation, le centre devrait accueillir par vagues plusieurs centaines de jeunes talents sénégalais. Selon les précisions fournies par les promoteurs du projet, Zone01 Dakar est établie comme une « campagne d’identification des talents », dont les premiers apprenants (un groupe de 120 étudiants préalablement sélectionnés et équipés d’ordinateurs portatifs), entreront en formation d’ici la fin de cette année.

L’objectif poursuivi, à terme, est de limiter le retard du continent africain en matière d’expertise digitale. Toute chose qui ne peut être accomplie que par la formation d’une nouvelle génération de talent africain du numérique, indique les partenaires.

Pour réaliser cette ambition, 01Talent Africa et Atos ont fait l’option d’axer leur stratégie de formation sur la méthode de l’apprentissage par les pairs. Il faut savoir que cette approche  valorise le potentiel des étudiants en misant sur leurs interactions avec d’autres. La méthode est destinée à accélérer l’atteinte des objectifs de la formation.

Ceci explique pourquoi Zone01 Dakar est conçu pour être un espace de formation sans cours ni professeur. Un choix qui offre à la « jeunesse l’opportunité de libérer son potentiel créatif afin qu’elle contribue à l’innovation et à la transformation digitale du continent ».

Renforcer l’implication des acteurs locaux

Zone01 Dakar dispose d’un volet Contenu local. Un aspect qui vise essentiellement à stimuler la transformation digitale des sociétés sénégalaises en mettant à la disposition de ces dernières des compétences locales qualifiées dans les métiers du numérique. Ceci, dans un contexte où celles-ci tendent à dépendre des compétences importées pour assurer la mise en œuvre de leurs activités.

Pour Karim Sy, il s’agit d’une opportunité significative de création d’emplois pour les jeunes et de valeur ajoutée pour les entreprises locales qui contribuent au changement.

Notons que Zone01 Dakar est le premier des 200 Zone01 prévues pour être mis en place sur le continent africain. Les prochains pays à accueillir de nouvelles Zone01 sont, entre autres, l’Égypte, le Maroc et la Mauritanie.

La digitalisation représente un enjeu majeur pour l’Afrique, notamment dans tous les secteurs de son économie. Étant donné que le processus s’accélère de manière importante chaque année, des mesures d’adaptation aux changements impulsés par le développement d’internet, appellent au renforcement des compétences.