L’essor de la cosmétologie made in Sénégal

0
1603
L’essor de la cosmétologie made in Sénégal

Le marché local des cosmétiques est particulièrement porteur en Afrique. Depuis des siècles, nos mamans ont l’habitude de préparer des produits faits-maison avec des plantes africaines aux nombreuses vertus. Mais lorsqu’il s’agit de faire des produits commercialisables et aux normes, la tâche se complique en raison des législations internationales. Ainsi, une école spécialisée en cosmétologie a ouvert ses portes à Dakar, créé par Mariane Ouattara.

Mariane Ouattara, Docteur en chimie, crée FariFima International Cosmetology School

Après avoir obtenu son diplôme au Canada, la fondatrice crée sa gamme de produits cosmétiques au Sénégal en 2018. Malheureusement, elle fait face à un sérieux problème de main d’œuvre sur place : « C’est un problème de santé publique, car les gens ont de bonnes idées, mais ils ne maîtrisent pas ce qu’ils font. » explique-t-elle.

Ainsi, Mariane Ouattara, elle-même entrepreneure et promotrice d’une marque de produits de beauté, crée l’école FariFima en 2021. Cette formation est destinée à former la jeunesse sénégalaise à la cosmétologie à base de produits locaux : jojoba, mangue, aloe vera… Elle a comme objectif de faire des Sénégalais des acteurs reconnus en fabrication de produits cosmétiques.

« En plus de la théorie, je mets l’accent sur la pratique pour apprendre aux jeunes à être autonomes. », explique Mariane Ouattara. Elle souhaite les pousser à « rester en Afrique » et leur « prouver qu’on peut faire de la qualité grâce à une formation rigoureuse ». La fondatrice compte bien permettre aux jeunes de rester en Afrique pour effectuer leurs études et entreprendre à la fin de celles-ci. Cette formation débouche sur différents corps de métiers : contrôle qualité, positionnement de marque, conseil en parapharmacie, main d’œuvre de laboratoire…

Aussi, elle souhaite que son école permette de créer une nouvelle génération d’entrepreneurs, conscients de l’importance des contenants des produits. Ainsi, elle espère lutter contre les produits de blanchiment de peau, nocifs et pourtant très présents sur le marché.

La formation de FariFima International Cosmetology School dure 6 mois, et délivre un certificat de spécialité en cosmétologie. Elle a été soutenue par le gouvernement à travers le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique.

Nos coup de coeur made in Sénégal: Chouette Mama et Sunu Sabou

Chouette Mama

Chouette mama est une entreprise créée en 2007 par un couple de français passionnés d’Afrique et de plantes locales. C’est à Popenguine qu’ils installent leur laboratoire de cosmétiques 100% naturels.

Chouette mama offre une gamme complète de soins corporels et capillaires, idéale pour les peaux noires et métissées. Les produits sont respectueux de l’environnement et de la peau, grâce à une parfaite combinaison d’actifs naturels. Dans une démarche de valoriser les ressources naturelles africaines, Chouette Mama a réussi à remettre au goût du jour des plantes et graines connues pour leurs vertus, pourtant oubliées : la noix de cola, le dattier, le gombo, ou même le nebeday.

Chouette Mama, c’est aussi une entreprise solidaire et éthique. En effet, les produits sont proposés avec du bois, de la poterie ou du papier recyclé. Les matières premières sont achetées à des prix équitables, et les produits vendus à des prix raisonnables.

Sunu Sabou

Sunu Sabou est une marque artisanale de savons naturels, créée par un couple franco-sénégalais. Leur créneau : mettre à disposition de la population des produits naturels. Pour cela, les produits sont respectueux de l’environnement et de la peau, à des prix adaptés au pouvoir d’achat local.

Charline, graphiste de formation mais passionnée de bien-être et cosmétologie naturelle, est en charge de la marque et de la production. Elle gère tout l’aspect marketing et fabrique, de ses mains, les produits dans leur appartement à Saly. Tabou, lui, s’occupe de toute la partie gestion : de l’emballage à la préparation de commande, en passant par la relation clientèle.

Sunu Sabou propose une gamme de savons naturels, pour le corps et le visage, ainsi qu’un masque au curcuma, au riz et à l’argile. Elle allie parfaitement les vertus des ingrédients naturels locaux comme le café touba, la carotte ou le bissap. De cette manière, elle fabrique de réels produits bien-être et adaptés aux différents types de peaux.
Pour pousser le côté éco-responsable, la marque a même choisi de vendre des sachets de chutes de savon afin d’éviter les pertes au maximum !

Les produits cosmétiques naturels gagnent du terrain, au Sénégal comme partout dans le monde. Le dernier rapport du média spécialisé « Setalmaa » sur les produits cosmétiques en Afrique francophone annonce même que ce marché représente 800 millions d’euros, avec une estimation à 1,5 milliard d’euros en 2025. Grâce à cette nouvelle école spécialisée en cosmétologie, de nombreuses entreprises comme Chouette Mama ou Sunu Sabou pourront éclore, pour assurer aux Sénégalais des produits de qualité, fabriqués localement.