Women Investment Club : Au service de l’entrepreneuriat féminin

0
294
Women Investment Club Sénégal : Au service de l’entrepreneuriat féminin
Women Investment Club Sénégal : Au service de l’entrepreneuriat féminin

L’accès au financement est un défi majeur pour les PME sénégalaises en général, et celles en faveur de l’entrepreneuriat féminin l’est encore plus. Le Women Investment Club Sénégal a été mis en place pour aider les femmes entrepreneures du pays à financer leurs activités avec moins de difficultés. Avec la croissance significative des initiatives entrepreneuriales au Sénégal, il est essentiel de réussir à accompagner celles portées par les femmes. Vectrices d’emploi et de croissance, les femmes africaines entrepreneuses constituent plus que jamais une ressource pour le développement du Sénégal.

WIC-Sénégal est le premier club d’investissement exclusivement à l’entrepreneuriat féminin au Sénégal.

Lancé en 2016, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le Women Investment Club Sénégal (WIC-Sénégal) est une association basée à Dakar au Sénégal. Elle a été lancée par un groupe de 83 femmes d’affaires qui se sont mises ensemble dans le but de soutenir les initiatives entrepreneuriales des femmes sénégalaises. Ceci, en leur offrant la possibilité de démarrer plus facilement leurs activités grâce à un accès aux moyens modernes de financement.

L’idée d’établir WIC-Sénégal a émergé en 2015 et est partie du constat qu’une large majorité des femmes qui s’engagent sur la voie de l’entrepreneuriat peinent à mobiliser des fonds pour lancer leurs activités. Seules 3,5 % de ces femmes parviennent à obtenir du crédit auprès des structures financières conventionnelles. Un défi majeur qui empêche l’entrepreneuriat féminin de contribuer de façon significative à l’essor de l’économie nationale et à la création de la richesse.

Le club d’investissement s’est donné pour mission de régler ce problème à travers une stratégie fondée essentiellement sur deux axes. D’une part, l’association mise sur la promotion du leadership et l’entrepreneuriat féminin comme un instrument favorisant l’établissement des femmes en tant qu’actrices du développement économique du Sénégal.

D’autre part, l’entreprise a comme objectif de stimuler l’impact économique des femmes elles-mêmes, en mettant en place des véhicules de financement novateurs qui répondent aux besoins des femmes entrepreneures.

Succès opérationnel de WIC-Sénégal

Pour soutenir sa démarche, le club lance en 2019, WIC Capital, le premier fonds d’investissement exclusivement consacré aux entreprises dirigées par des femmes au Sénégal. WIC-Sénégal est également opérationnel en Côte d’Ivoire. L’opération est réalisée sous les auspices de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Conformément au plan stratégique de la firme, WIC Capital est un véhicule d’investissement qui fonctionne sur la base du modèle collectif. Le mécanisme permet à des investisseurs individuels de fournir entre 25 000 et 250 000 dollars, soit 16 à 162 millions de FCFA de financement, à des startups issues de l’entrepreneuriat féminin, axées sur le genre et dotées d’un fort potentiel de croissance.

Dans le cadre de cette dynamique, WIC Capital a, par exemple, investi environ 375 000 dollars, soit 243 millions de FCFA dans l’entreprise sénégalaise MBURU qui opère dans la boulangerie et la pâtisserie. Les fonds, engagés en partenariat avec son homologue WE! Fund, sont destinés à soutenir le développement des activités de l’entreprise.

Par ailleurs, WIC-Sénégal a mis en place la WIC Académie. Cette initiative vise à assurer le suivi personnalisé des initiatives entrepreneuriales parrainées. Ceci, à travers du coaching et des possibilités de réseautage, entre autres.

Enjeux et défis majeurs

Si WIC-Sénégal peut se féliciter d’avoir réalisé une campagne opérationnelle globalement satisfaisante notamment grâce à environ 1,4 million de dollars ou 750 millions de FCFA octroyés. Cependant, il reste encore de nombreux obstacles à surmonter.

L’un des principaux défis est relatif aux difficultés d’identification des entreprises pouvant bénéficier des fonds fournis pour réaliser une croissance significative. A celui-ci s’ajoutent des défis liés à un environnement des affaires peu favorable, et ce particulièrement pour l’entrepreneuriat féminin.

En 2018, l’équipe dirigeante de WIC-Sénégal, composée d’un comité de huit femmes élues pour un mandat de deux ans, a annoncé son projet d’investir environ deux milliards de CFA en 5 ans dans au moins une cinquantaine d’entreprises.

Notons que l’adhésion au club dépend d’un fonds de départ d’une valeur de 5 000 000 FCFA (environ 7 700 dollars), versé à la BRVM. Une fois intégrée, chaque partie prenante du club est astreinte au paiement d’une cotisation mensuelle de 130.000 F CFA, dont 100.000 F CFA versés à la BRVM. Le reste assure le fonctionnement de l’association.